Tivoli Green City, un quartier durable inauguré à Laeken, avec Bravvo

Tivoli

Le 20 février 2019, le quartier Tivoli Green City était inauguré, visite du Roi à la clé. Acteur majeur à Laeken, Bravvo était là, l'occasion pour ses équipes et des jeunes impliqués de participer à l'éclosion d'un nouveau vivre-ensemble. Ce quartier de plus de mille habitants est en train de voir le jour près de Tour & Taxis.

 

 

 

 

Tivoli photo Cyrus pour site-9.jpg

 

 

L'ambiance est familiale et ludique par ce frais mercredi après-midi qui inaugure Tivoli Green City, sur la nouvelle place arborée de 2 000 mètres carrés. Celle-ci ouvre l'un des cinq îlots (deux autres suivront) aux tonalités blanches jaillis du sol en deux ans de chantier. Au total, 4,5 hectares d'espace de vie neuf, jouxtant Greenbiz, le pôle économique du projet.

 

Tivoli photo Cyrus pour site-32.jpg

 

Nous sommes à côté de Tour & Taxis, entre le canal et la place Bockstael. Soit sur un terrain laekenois où Bravvo est très actif, avec une palette de services dont des gardiens de la paix (de jour et de nuit), un centre de jeunes (Horizon), un éducateur de rue et un médiateur social.

 

Tivoli photo Cyrus pour site-1.jpg

 

Formule mixte qui promet

 

Le quartier inauguré ce 20 février accueillera plus de mille personnes à partir d'avril. Environ 70 % des 397 habitations créées ont été vendues à prix conventionnés par Citydev.brussels, et 30 % sont louées en logements sociaux par le Foyer laekenois. A cette mixité sociale se couplent des options durables, côté équipements mais aussi participation citoyenne.

 

Tivoli photo Cyrus pour site-30.jpg

 

La formule est prometteuse pour le vivre-ensemble aux yeux d'Hamid El Mallahi, gardien de la paix Bravvo, chef des équipes de nuit: "Le mélange des profils, la volonté de protéger l'environnement vont de pair avec un certain contrôle social, une envie de préserver son lieu de vie. Nous connaissons bien les alentours. Nous serons là au quotidien pour indiquer les services utiles, répondre aux questions, signaler les problèmes. Les gardiens de la paix sont 100 % prévention, on ne sanctionne pas mais on peut intervenir, par exemple, s'il y a un souci d'occupation dans les parties communes des logements sociaux. Nous prenons en compte les besoins de chacun, la personne qui commet la nuisance comme celle qui en est victime, en expliquant les alternatives."

 

Tivoli photo Cyrus pour site-23.jpg

 

Bravvo Mobile à la rencontre des habitants

 

Parmi les stands à l'esprit fun et durable - buvette bio, protection des oiseaux, création de fanzines... - une aubette aux allures de petit café-kiosque se démarque. Siglé Bravvo Mobile, l'engin sur roues se meut manuellement, tables et chaises repliables incluses et peut servir thé et café, pour aller à la rencontre des habitants sur des "nœuds de vie", selon l'expression de Mostapha Jaroui, éducateur de rue Bravvo.

 

Tivoli photo Cyrus pour site-8.jpg

 

"Les gens sont intrigués, avec le nom, certains pensent que nous sommes un opérateur mobile" s'amuse Mostapha. "Bravvo et sa multitude de métiers ne sont pas toujours connus. Cela fait partie du jeu, comme aujourd'hui, d'expliquer ce qu'on peut offrir comme accompagnement à des personnes qui ne passent pas facilement la porte des institutions ou des associations."

 

Tivoli photo Cyrus pour site-11.jpg


 

S'il a une permanence au centre communautaire Oasis dans le nord de Laeken, l'éducateur passe 70 % de son temps en rue. Il aspirait à un outil qui se déplace vers son premier public, les jeunes en décrochage. "Avec un collègue, nous avions eu l'idée d'un banc", poursuit Mostapha. "Cela a collé avec le projet plus large de créer un bureau hors des bureaux, imaginé par le médiateur social Bravvo à Laeken Centre, Lionel Galand."

 

Tivoli photo Cyrus pour site-19.jpg

 

Pas des one shots

 

Lionel se réjouit du succès du dispositif, conçu avec des designers sociaux de la coupole MAD: "Bravvo Mobile est innovant, convivial et fonctionne déjà très bien depuis début 2018. C'est un incubateur d'idées, nous demandons aux habitants quelle énergie ils veulent pour leur quartier, avec des résultats, comme l'installation d'équipements sportifs ou la création d'espaces verts. Ce ne sont pas des one shots. Ici dans le quartier Tivoli, nous prévoyons des permanences régulières de 2 ou 3 heures, pour soutenir la cohabitation entre habitants actuels et arrivants, locataires et propriétaires, adultes et jeunes des écoles..."

 

Tivoli photo Cyrus pour site-16.jpg

 

Quand les jeunes s'autofinancent

 

La jeunesse du voisinage est là. Dans le stand de l'Horizon, le centre de jeunes Bravvo du quartier Bockstael, des visages tout sourire, des douceurs pour quelques euros et un écran qui diffuse des images sous-marines.

 

Tivoli photo Cyrus pour site-31.jpg

 

Camilla, 17 ans, détaille: "Nous faisons de l'autofinancement en vendant des gâteaux, ou en faisant des car-washs, pour partir en voyage de plongée à l'étranger. La destination dépend de ce qu'on récolte sur deux ans. En 2017, nous sommes allés en Espagne. C'était une super expérience, on était encadrés mais autonomes."

 

Tivoli photo Cyrus pour site-3.jpg

 

La jeune fille partage son enthousiasme avec une dizaine d'ados, moitié filles, moitié garçons. "Nous organisons aussi des baptêmes à la piscine de Laeken, 10 euros pour 1 heure. La plongée est devenue une passion pour nous. J'adore cette sensation, descendre dans un autre monde. J'aimerais être monitrice."

 

Tivoli photo Cyrus pour site-21.jpg

 

Faire partie de l'histoire

 

"L'idée de la plongée a émergé pour donner accès aux jeunes à une discipline dite plus élitiste" explique Vania Peki, coordinateur du centre Horizon. "Au début, ils viennent pour faire des bulles dans l'eau. Puis s'engagent dans une formation, avec passage de brevets... et un projet collectif. Un ado qui se lève le dimanche matin pour laver des voitures, qui tient un stand pour gagner de l'argent au service d'un but commun, cela a beaucoup de sens." A l'instar des autres projets du centre - une quinzaine au total pour 146 inscrits de 12 à 18 ans -, l'objectif est l'implication à long terme. "Et c'est essentiel de les impliquer le plus tôt possible dans le vivre-ensemble. Comme ici, pour l'inauguration de Tivoli Green City. Plus tard, quand le quartier sera vivant, ils feront partie de cette histoire-là."

 

Tivoli photo Cyrus pour site-18.jpg

 

 

"Je vais draguer la petite princesse"

 

Fanfares, échassiers poétiques, manège rigolo, grimage artistique... Les enfants sont aux anges. Michou, animatrice Bravvo à la plaine de l'Horizon balade un petit groupe de 6-11 ans: "Ils habitent un peu plus haut mais ne descendent par forcément ici. Je voulais qu'ils voient les nouveaux aménagements."

 

Tivoli photo Cyrus pour site-22.jpg

 

Quelqu'un souffle que le Roi va venir. Un garçon quitte l'atelier de "bricophonie" (des instruments fabriqués au départ d'objets de récup') en s'exclamant, malicieux: "Je vais draguer la petite princesse!"

 

Tivoli photo Cyrus pour site-25.jpg

 

Le roi Philippe arrive plus tard pour visiter les installations et la serre collective en haut d'un bâtiment, avant de prendre un bain de foule. Sans la princesse Eléonore. Mais peut-être aura-t-il évoqué en famille ce nouveau quartier voisin, et les promesses qu'il contient.

 

Tivoli photo Cyrus pour site-26.jpg

 

Tivoli photo Cyrus pour site-27.jpg

 

Tivoli photo Cyrus pour site-28.jpg

 

F.G. (texte) et CyP (photo)