Le harcèlement scolaire, ça te regarde

Max pesten

Les médiateurs scolaires combattent le harcèlement au sein de l'école, tant à travers leurs entretiens individuels quotidiens que par le biais d'actions de sensibilisation collectives. En 2017-2018, le projet "Le harcèlement, ça te regarde" a recouru au théâtre et à la photographie pour sensibiliser  les 160 élèves de 1ère année de l’Athénée Adolphe Max.

Avec le développement des réseaux sociaux, le harcèlement scolaire tend à se répandre davantage et à prendre de nouvelles formes, souvent plus intenses. Les conséquences du harcèlement sont multiples, tant sur les élèves qui en sont victimes ou témoins que sur le groupe-classe et l’ambiance d’une école en général.

Cela fait plusieurs années que, conformément aux priorités régionales, les médiateurs scolaires et le service Nota Bene de Bravvo développent, en collaboration avec les équipes éducatives et les centres PMS, des actions de sensibilisation dans les écoles, en particulier auprès des classes de 1ère année.

Objectif: permettre aux élèves de trouver des stratégies collectives (responsabilités, rôle des témoins,...) et individuelles (en parler, sortir de l’isolement, développer l’empathie,...) face à des situations de harcèlement.

Sensibiliser

max à l'école.jpgCes actions spécifiques reposent sur des moments de sensibilisation au sein de la classe (vidéos, jeux, débat/réflexion autour du harcèlement) puis, éventuellement, sur des phases plus actives comme la production d'affiches et de dessins. A l'athénée Léon Lepage notamment, ces affiches ont été présentées sous forme d'exposition aux autres élèves de l’école, aux professeurs ainsi qu’aux parents. Des élèves de 1ère année sont alors désignés pour présenter l’exposition qui est ensuite élargie aux élèves de 6ème de l’école primaire adossée, afin de prévenir le harcèlement avant l’entrée en secondaire.

 

 

Théâtre, photo, jeux de rôles

Durant l’année scolaire 2017-2018, la médiatrice scolaire de Bravvo opérant à l’Athénée Adolphe Max a mené ainsi un projet de sensibilisation auprès de 160 élèves de première année, en collaboration avec le Centre psycho-médico-social (Centre PMS 4). Chacune des six classes de première a d'abord bénéficié d'une séance de sensibilisation au harcèlement scolaire. Par la suite, chaque classe a participé à un atelier en compagnie d’une comédienne et d’un photographe. Grâce à des exercices de théâtre, les élèves sont revenus sur les dynamiques à l’œuvre dans le harcèlement en endossant, par le jeu de rôle, les rôles de victimes, harceleurs et témoins.

Max harcèlement photo CyP non retouchées-133.jpg

Max harcèlement photo CyP non retouchées-383.jpg

 

Une fois qu'ils se sentaient prêts, les élèves avaient ensuite la possibilité "d'affronter", seuls ou en groupe, l'objectif de l'appareil photo: certains ont cherché à exprimer une émotion, d'autres à rejouer une situation précise.

40602788450_d8a98b1c78_o.jpg

Max harcèlement photo CyP non retouchées-159.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Surprise dans l'établissement

Quelques semaines plus tard, plusieurs dizaines de clichés ainsi réalisés étaient disposés en une fois dans les couloirs de l'école, sous le slogan "le harcèlement, ça te regarde", pour créer la surprise dans l'établissement.

max site new naw-1.jpgmax site new-4.jpg

40821504094_075c2e1524_k.jpg40821500824_011485cc4b_k.jpg

 

 

 

 

 

Bâches

Dans le même temps, quatre grandes bâches (4x2 mètres) étaient placées pour sensibiliser l'ensemble de l'école à la thématique.

max site new-2.jpg

max site new-3.jpg

 

 

Journée harcèlement

Ce projet fut également repris lors d’une "journée harcèlement" menée à l’échelle de la ville, avec une exposition à l'institut De Mot-Couvreur et une cérémonie à la Grand-Place de Bruxelles.

max a place des martyrs.jpg

max a hotel de ville.jpg

 

 

max a lep.jpg

 

harcelt-1.jpg

 

 

 

 

A télécharger

Outil Harcèlement scolaire: animation de prévention